Blog

« Dernier coup de drapeau de Robert Martin »

A cause de ce championnat stoppé brutalement pour raison de pandémie, Robert Martin n’a pas pu faire officiellement son dernier match.

L’occasion s’est cependant présentée ce dernier mercredi lors d’un match amical à Dole.

Robert, accompagné de Guillaume Lambert  (Régional Elite) et d’Arthur Venne (Jeune Arbitre Ligue de Jura Dolois), tirait officiellement sa révérence devant une dizaine d’amis de l’arbitrage.

Robert, arbitre pour le club de Jura Nord, a définitivement rangé son drapeau aux placards des souvenirs.

Robert, formé au club de Gevry, lors de la saison 1994/1995 et après vingt-cinq ans consacrés à l’arbitrage, il a choisi de prendre un repos bien mérité. Après quelques saisons au niveau départemental, il a décidé de se perfectionner à la touche. Poste qu’il a occupé pendant une vingtaine d’années (Assistant en N2/N3) et qu’il a conservé jusqu’à cette fin de carrière. Cette dernière rencontre (Jura Dolois vs Louhans Cuiseaux 71) restera pour lui un excellent souvenir.

Les deux équipes ont tenu à marquer le coup avec une haie d’honneur pour le remercier et le féliciter de cette longue carrière.

À cinquante-sept ans, maintenant, Robert va se consacrer à former, parrainer et fidéliser ses futurs collègues afin de leur passer et partager sa passion par de nombreux conseils.

S’il est certain de laisser son passé d’arbitre derrière lui pour de bon, il donnera toujours autant en s’installant dans les tribunes pour superviser un des nôtres.

Merci encore Robert et Bon Vent pour ta future mission d’observateur et membre de la CDA du Jura.

AU SALON MADE IN JURA (Dolexpo)

Capture

LE DISTRICT DE FOOTBALL DU JURA EXPOSE SES OBJECTIFS

Le district du Jura a pour objet :

  • d’organiser, de développer et de contrôler l’enseignement et la pratique du football, sous toutes ses formes, dans le Territoire ;
  • de délivrer les titres départementaux et procéder aux sélections départementales ;
  • de mettre en œuvre le projet de formation fédéral ;
  • d’entretenir toutes relations utiles avec la FFF, la Ligue, les autres districts et ligues régionales et les groupements qui sont ou seront affiliés à la FFF, les pouvoirs publics et le mouvement sportif ;
  • de défendre les intérêts moraux et matériels du football dans le Territoire.

 

12 octobre 2018 – 1ère réunion des adhérents (suite)….

Michel Vautrot nous remercie….


Coucou à toutes et tous –

Claude a TOUT et BIEN dit. Nous avons passé une très belle soirée dans le magnifique district du Jura (quelle chance pour nos arbitres d’avoir des conditions logistiques modernes pour travailler).

Nous avons été touchés de la présence du Président du district et de ses mots à l’égard de l’Amicale et la CDA en particulier et des arbitres Jurassiens en général.

Je me suis réjoui de la présence fidèle des anciens et de l’amalgame précieux avec les plus jeunes.

J’étais heureux d’être présent pour la « réhabilitation » de l’ami Didier VINCENT avec tout ce qu’il a vécu ces dernières années et j’étais bien placé pour savoir ce que l’on peut ressentir quand on cherche à « détruire » un homme.

André PICHOT est un leader qui rassemble et le jeune Guillaume LAMBERT est très actif pour l’animation technique en tandem avec Didier (pendant les travaux, j’ai pris conscience qu’il serait temps que je me replonge dans le règlement !)

Notre nouveau Président Claude RAVIER a fait l’unanimité par son discours clair et humain sur les valeurs d’une amicale et sa volonté, avec sa nouvelle équipe, de redonner la crédibilité à l’AFAF, occasion pour nous d’en rappeler l’historique.

Difficile (impossible même !) d’être à Lons sans évoquer notre Stef (MOULIN) dont l’ombre tutélaire plane toujours sur l’arbitrage jurassien et franc comtois.

J’ai eu plaisir à rappeler ma philosophie qui est la mienne depuis … 55 ans (!!!!) sur la nécessité d’être amicaliste et l’importance d’une amicale même si je suis le premier à déplorer le doublon. Et la fierté d’être arbitre (si le football n’a pas été inventé pour nous, il ne peut pas se jouer sans juge) au service des clubs et des joueurs comme complices du jeuet non pas comme des ennemis. Sans oublier le principe de base : les dirigeants dirigent, les arbitres sifflent (ou lèvent le drapeau) et les amicales sont les porte-paroles auprès des instances pour relayer les doléances et défendre nos collègues victimes de violences. Enfin il me semble important que dans la cadre de la fusion avec la Bourgogne, les intérêts Comtois de l’arbitrage soient défendus avec en parfaite Union, celle qui fait la force…

MERCI et encore BRAVO à Didier, André et leur équipe pour la chaleur de leur accueil hier soir ajouté à celui du président Michel SORNAY. – M. V